[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

Åpen post; Unheimliche Geschichten; Donato and Daughter; Illegally Yours; Stalker; Lean on Pete; Deadly Ransom; Okhota na geniya; Deadly Rivals; Uncharted; Memo; Dracula (The Dirty Old Man); Meine Schwiegersöhne und ich; Historia de 'S'; Tékasztorik; (more...)

They're a Weird Mob, Movie, 1966 IMDB

Pictures provided by: DidierF

Display options:

Also known as:

  • ¡Qué gente más rara! (Spain)
  • Sono strana gente (Italy)

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2014-10-27 01:15

Quote

To those of you who live down-under, it's time to provide knowledge!

DidierF FR

2014-10-27 03:23

Quote

A priori, ce n'est pas exactement ce qu'on attend d'une production Michael Powell & Emmeric Pressburger, ce

[Image: vlcsnap-2014-10-25-07h38m29s84.jpg]

Ce film — britannique — a, paraît-il, donné le signal d'une renaissance du cinéma australien. Il fut un énorme succès là-bas, suscitant, je le suppose, des vocations.

L'histoire, pour faire bref, est celle d'un immigrant italien, Walter Chiari (qui promène sa silhouette dégingandée et son sourire amusé, et son flegme fort peu italien — plusieurs fois la remarque lui est faite qu'il n'a pas l'air d'un Italien) qui se heurte à un problème de fond : les promesses d'accueil faites par son cousin n'ont pas du tout été tenues. Il va lui falloir un travail et un toit. Qu'on se rassure, il trouvera même une future épouse, Claire Dunne :
[Image: vlcsnap-2014-10-25-11h31m48s117.jpg]

N'étant pas anglais de langue native, j'ai certainement raté beaucoup des australianismes qui ont dû faire se bidonner les publics britanniques et australiens, à l'époque. Mais la première partie du film est réellement captivante et amusante. On y voit même, filmé avec talent, ce que coûte à un homme le travail manuel, celui de terrassier et maçon.

La suite est nettement moins tendue, puisque tout semble réussir à cet Italien charmant, dans un pays d'abord rude mais dont les habitants ont finalement un cœur d'or.

L'on m'affirmerait que le film était sponsorisé par quelque Australian board de l'immigration que je le croirais volontiers. Ce Sydney de 1966 a tout pour attirer ceux qui veulent refaire leur vie ou la commencer.

With a great first half, full of wit and other sorts of humour, this movie looks like an ad for migration to Australia. What comes next is a bit tepid. Nevertheess, there were a little bunch of probably home made vehicles to pick there. You'll have the task to ID them.

[Image: vlcsnap-2014-10-25-11h41m20s122.jpg]

JCB UK

2014-10-27 12:27

Quote

Nice find :king:
Australia a very interesting mix of 4 continents cars .

-- Last edit: 2014-10-27 12:27:59

DidierF FR

2014-10-29 12:27

Quote

JCB wrote Australia a very interesting mix of 4 continents cars .

I was disappointed not to find any early Japanese import but yes, interesting.

Besides, many vehicles here are still waiting for a definite identification.

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising