[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

Bidaai; Aap Ki Kasam; Kunwara Baap; Haath Ki Safai; Mu biao zhan; Moon of the Wolf; The Gentlemen; Volya vselennoy; C.A.T. Squad; Tatort - Am Ende des Tages; City Killer; Passi di morte perduti nel buio; Bad Boys for Life; I fotografia; Haseena Maan Jayegi; (more...)

La meilleure part, Movie, 1955 IMDB

Pictures provided by: DidierF

Display options:

Also known as:

  • The Best Part
  • De beste jaren (titre français) (Belgium)
  • Correntes da Violência (Brazil)
  • Den store dæmning (Denmark)
  • Der Staudamm (East Germany (DDR))
  • Niebla en las cumbres (Spain)
  • Sto kalytero meros (Greece)
  • Gli anni che non ritornano (Italy)
  • Decyzja (Poland)

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2016-01-20 03:03

Quote

Pour celui-là, les gars, il va vous falloir faire chauffer la documentation "camions sur les chantiers français dans les années 50" — sans négliger l'avant-guerre.

DidierF FR

2016-01-20 04:29

Quote

Please vote for the best format: small, medium, large. (I need new eyes and your advices.)

chicomarx BE

2016-01-20 04:39

Quote

Medium seems fine. Large is out. Small if you're very conservative.

DidierF FR

2016-01-20 04:56

Quote

Thanks for your fast and advised advice, chico. (Naturellement, je n'en tiendrai aucun compte.)
Spoiler - click here to see it
Kidding! Though in French. Thanks, I'll make them 720x306, then.


-- Last edit: 2016-01-20 05:15:13

DidierF FR

2016-01-20 07:15

Quote

[Image: allgrety55part01.jpg]
d'Yves Allégret, d'après le roman de Philippe Saint-Gil adapté par Jacques Sigurd et Yves Allégret.

Sa page fr.wiki nous apprend que cette coproduction franco-italienne a été tournée de fin juillet à octobre 1955 en extérieur sur le chantier du barrage de Plan d'Amont, et aux studios de Neuilly-sur-Seine pour les intérieurs.

Musique un peu emphatique de Paul Misraki, généralement belle photo d'Henri Alekan.

Interprétation convenable,

[Image: allgrety55part59.jpg]
Gérard Philipe, Michèle Cordoue, Gérard Oury (à peu près), Michel François font le boulot, comme Chamarat, Hussenot, Jean Lefebvre, l'indispensable Émile Genevois, le teigneux Gabriel Gobin. On voit encore Jess Hahn, et puis des quasi-débutants, Marcel Bozzuffi, Charles Denner, etc., beaucoup de monde.

Bon.

Mais enfin, s'il y a parfois de bonnes scènes (l'échappée de Hussenot, Lefebvre et un troisième comparse vers la ville pour un congé d'obsèques qui tourne de manière imprévue), l'ensemble est terriblement conventionnel, figé, prévisible (mais Gérard Philipe ne meurt pas à la fin !) et quelques situations et personnages valent leur poids de clichés : l'ouvrier silicosé, le gentil immigré algérien, le couple Jess Hahn - Valeria Moriconi (encore une fois merci la coproduction pour cette non-actrice italienne !).

Des clichés réalistes, certes, comme le sont toujours les clichés… mais on baigne légèrement dans le réalisme-socialiste. Les accents triomphaux à la fin (les ouvriers ont gagné la prime !) sont jdanoviens en diable. C'est franchement embarrassant : pour nous spectateurs qui avons "vu" leurs terribles efforts au long du film, cette scène ressemble à une insulte pour eux.

Mais bon.

Y en a un, là, qui m'égneeerve ! C'est ce camion bleu :

[Image: allgrety55part14.jpg]
[Image: allgrety55part46.jpg]

Not really bad, this movie, but sometimes cliché-ed, and even embarrassing, while some other times, gripping and fairly funny. Certainly not Yves Allégret's best, neither Gérard Philipe's. And, since those two were together in the very good Les orgueilleux made two years before, let's say that Michèle Cordoue also was better there.

Good cinematography by Henri Alekan. The very poor dvd transfer is an insult to his work.

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising