[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

Neke druge priče; Quan jia fu; Chu kwong bo hei; El abuelo tiene un plan; Hit and Run; La peau de torpédo; Youth; Premanjaly; Mala šala; Abdulladzhan, ili posvyashchaetsya Stivenu Spilbergu; Otok ljubavi; 32. decembar; Frühbesprechung; I Am Ghost; The Generi; (more...)

L'amant de cinq jours, Movie, 1961 IMDB

Pictures provided by: DidierF, sixcyl

Display options:

Also known as:

  • Amante de Cinco Dias (Brazil)
  • Liebhaber für fünf Tage (Germany)
  • Elsker for 5 dage (Denmark)
  • Viiden päivän rakastaja (Finland)
  • L'amante di 5 giorni (Italy)
  • El amante de cinco días (Mexico)
  • Pieciodniowy kochanek (Poland)
  • Älskarens femdagarsvecka (Sweden)
  • Infidelity (United Kingdom)
  • Five Day Lover (USA)

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2015-06-15 09:28

Quote

Après Les jeux de l'amour et Le farceur, voici
[Image: broca61amant00.jpg]
le troisième long métrage de Philippe de Broca réalisé peu après les deux autres, toujours en association avec Daniel Boulanger à l'écriture, et toujours avec Jean-Pierre Cassel en protagoniste, toujours aussi "bondissant" (il a encore droit à plusieurs scènes de danse), et toujours aussi antipathique (je ne sais pas… c'est peut-être dû à un pli d'amertume dans son visage, ou la fixité de son expression…). Pour que les comédies de Broca emportent l'adhésion, il lui faudra rencontrer Jean-Paul Belmondo et réussir les éblouissants L'homme de Rio et Les tribulations d'un Chinois en Chine.

Quant à Cassel, à mes yeux, seul Alain Jessua dans son génial Jeu de massacre saura utiliser son visage triste.

En attendant, ce film-ci est de la même veine que les deux précédents : marivaudage assez vain, jolies images, musique ultra-mièvre de Georges Delerue, et pas un cliché de Paris-ville-écrin-des-amoureux ne nous est épargné. Avec deux escapades au château de Chantilly, tout de même. Jolies aussi.
[Image: broca61amant18.jpg] [Image: broca61amant19.jpg]

Hormis Cassel, les acteurs sont impeccables, François Périer en sur-jeu voulu, et Micheline Presle, juste comme toujours,
[Image: broca61amant22.jpg]
ici femme forte et aimante, puis trompée et vengeresse.

Mais ce qui rend le film remarquable, c'est Jean Seberg qui n'aura peut-être jamais été aussi amoureusement filmée,
[Image: broca61amant11.jpg] [Image: broca61amant20.jpg]
ni dotée d'aussi jolies lignes à prononcer.

Very nicely shot and well played French marivaudage. The movie is mainly cliché-ed and the story void, and the male lead can't catch sympathy. But, to whom with a go for Jean Seberg or Micheline Presle, it is an absolute must-see.

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising