[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

Waitress!; Apocalypse - Staline; Man with a Camera; Three Bedrooms, One Corpse; A Friend within; On the Run; The Rat Race; La Foquita: El 10 de la calle; 1994; Solar Impact; Save the Tiger; Real Murders; Jak codzien...; Edge of Justice; Kabukichou Sherlock; (more...)

Les jeux dangereux, Movie, 1958 IMDB

Pictures provided by: DidierF

Display options:

Also known as:

  • Jogo Arriscado (Brazil)
  • Die Ratten von Paris (Germany)
  • Vaarallista leikkiä (Finland)
  • La strada della violenza (Italy)
  • Farlig lek (Sweden)
  • Dangerous Games (USA)


Where to find this title?

Watch or buy this title - Powered by JustWatch

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2015-11-11 16:02

[Image: chenal58jeux02.jpg]

est un film de Pierre Chenal, l'immortel auteur de La maison du Maltais.

Et c'est un film très curieux et très intéressant. Une sorte de conte les pieds dans le réel mais jamais très loin de l'échappée vers la rêverie — alors qu'il s'agit d'une histoire de kidnapping tendant vers la fin à la tentative de meurtre avec préméditation.

À voir à mon avis, pour l'histoire, pour, éventuellement, la musique de Paul Misraki, pour l'image (de Marcel Grignon) et le rythme, soignée et soutenu, pour la beauté touchante de Pascale Audret,

[Image: chenal58jeux44.jpg]

et peut-être surtout pour la voix et le beau masque fatigué de Jean Servais :

[Image: chenal58jeux51.jpg]

Basé sur un roman de René Masson, adapté et dialogué par Paul Andréota, tourné aux Studios Photosonor et en extérieurs dans les hauts de Belleville (20ème arrondissement).

Avec aussi Germaine Montero et Louis Seigner, Yvette Etiévant, Judith Magre, Georgette Anys, Jean-Roger Caussimon, Michel Etcheverry, Jacques Hilling, Jacques Dynam, Vattier, Pérès, et les jeunes, Fabrice Bessy (le futur animateur de télé "Fabrice", m'apprend une review d'IMDb), le petit Joël Flateau, Jean-François Poron, Sami Frey, etc. Les "jeunes", hormis Mlle Audret, ne sont pas terribles, les vieux sont très bien.

Very original in its tone, this movie looks finally like sort of a fable with curious final partial happy resolution. Pierre Chenal, all along his career always gave something to watch and think about.

Many out-door scenes in Paris 20ème, a scenary that is now lost for ever.


-- Last edit: 2015-11-11 16:15:19

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising