[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

Bruce Almighty; Sintonia; Mig äger ingen; Tommy; Bröllopet; Agent v mini-yubke; Tatort - Angriff auf Wache 08; Ostatni klaps; Chamku; My Teacher's Wife; The Substitute; Hatchback; San Andreas Mega Quake; Gordon's War; Slutspel; (more...)

Les compagnes de la nuit, Movie, 1953 IMDB

Pictures provided by: DidierF

Display options:

Also known as:

  • Companions of the Night
  • Companheiras da Noite (Brazil)
  • Die Mädchen der Rue D'Amour (Germany)
  • Gefährtinnen der Nacht (Germany)
  • Nattens ledsagere (Denmark)
  • Yöperhosia (Finland)
  • Gynaikes gia mia nyhta (Greece)
  • Le compagne della notte (Italy)
  • Sällskap för natten (Sweden)
  • Gece kuslari (Turkey)
  • Prijateljice noci (Yugoslavia)

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2015-10-02 19:47

Quote

[Image: habib53nuit014.jpg]

est précédé par un long avertissement pour prévenir es spectateurs de la crudité des scènes qu'ils vont voir. Il permet aussi aux producteurs de se placer en farouches opposants de ce fléau qu'est la prostitution.

Bon.

La suite de ce film de Ralph Habib tient un peu ses promesses, puisque les filles, la plupart en tout cas, sont représentées comme victimes des circonstances et surtout de réseaux d'impitoyables souteneurs, incarnés ici par Raymond Pellegrin, Noël Roquevert et Jane Marken en sous-maxé.

Toutefois, le personnage principal, Olga (froidement incarnée par une Françoise Arnoul excellente), se pose en indépendante qui a passé un contrat de protection. Son mobile (le pognon) est à peine évoqué. L'histoire s'efforce de démontrer que l'indépendance est illusoire — et Raymond Pellegrin incarne un salopard de haute volée, en vous en faire passer des frissons, sans déconner.

En partie "police procedural" (tout le prologue), en partie étude sociologique (la rafle, St-Lazare et la suite) sur la prostitution urbaine, en partie histoire de flics et de voyous, en partie tourbillon sentimental (le personnage positif du camionneur joué pas trop mal par un Pierre Cressoy que je ne connaissais pas et qui ne manque pas de présence, qui tombe amoureux de la pute Olga en sachant bien ce qu'elle est), c'est un film qui se laisse tout à fait voir, même s'il n'est pas dépourvu de clichés.

Pas mal, donc, d'autant qu'on y trouve des véhicules intéressants, et d'abord le camion de Paul.

A beautiful big truck is the part-time hero of the movie. Quite gripping story, by the way, set in the world of prostitution. Generally good intepretation: Arnoul, Pellegrin, Roquevert, Marthe Mercadier, Nicole Maurey, André Valmy, Janine Darcey, and, well… Suzy Prim, OK. And Louis de Funès for a little part and not as a co-star, contrary to what suggests the sucker who wrote the en.wiki article.

I won't add any picture here, my copy is too bad to do justice to, let's say, Françoise Arnoul.


Argh, encore laissé de côté, c'est mal : écriture par Jacques Constant, Jacques Companeez et Paul Andréota ; Claude Pinoteau assistant. Quoi d'autre ? Extérieurs à Bordeaux, Paris et banlieue, intérieurs tournés à Paris-Studio-Cinéma (Billancourt). Voilà.

-- Last edit: 2015-10-03 08:17:14

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising