[ Se connecter ]

Publicité

Dernières fiches de films complétées

Bbaengban; La Ruta; Manos a la obra; Nuestras madres; Bodigaado Kiba: Hissatsu sankaku tobi; Spanish Fly; Nyugati nyaralás; Akmong Sunsaeng; Spark; Barbarians at the Gate; Heavenly Desire; À l'Instinct; Plane; The Broker's Man; Adult Material; (plus...)

Le prince de minuit, Film, 1934 IMDB

Images fournies par : DidierF

Options d'affichage :

Titres alternatifs :

  • De middernacht prins (Netherlands)
  • O Príncipe da Meia-Noite (Portugal)
  • Gece Bülbülü (Turkey)


Où trouver ce titre ?

Regarder ou acheter ce titre - Powered by JustWatch

Commentaires sur ce film

Voir tous les commentaires à propos de ce film et de ses véhicules

AuteurMessage

DidierF FR

2016-01-03 17:56

L'affiche du film…

[Image: leprincedeminuit-affiche.jpg]

… comme le carton-titre disent bien "Le prince de minuit", et non pas "Prince de minuit" de IMDb.

Le reste va venir mais attention, ça ne va pas être rigolo, question véhicules identifiables.

DidierF FR

2016-01-04 00:27

[Image: guissart34prince01.jpg]

… Un film de René Guissart, avec

[Image: guissart34prince38.jpg]
Henri Garat et Monique Rolland,

[Image: guissart34prince36.jpg]
Edith Méra et Henri Garat,

et aussi Henri Garat, Jeanne Fusier-Gir, Pizani, Palau, Bever, et Pauley (qui a écrit en partie la chose). Et Henri Garat. Parce que le film est bâti autour de lui, qui pousse trois ou quatre fois la chansonnette.

Je suis en désaccord (comme il arrive parfois) avec dbdumonteil d'IMDb : ce film, malgré un argument de comédie tout à fait exploitable, n'est pas du tout spirituel, et à peine drôle. À mes yeux c'est un gros ratage, et c'eût été du temps perdu (en particulier lorsqu'on considère les photos extractibles de ce transfert "René Chateau", absolument dégueulasse) si je n'avais ici croisé cette Edith Méra qui malgré le peu de temps d'écran et le peu de choses qu'elle a à faire, montre beauté et présence. Las, ce devait être son dernier film, elle mourut quelques mois après des suites d'une opération bénigne.

Bon, maintenant, vous allez rire, il y a trois voitures [*][*] inidentifiables selon moi,

le luxueux cabriolet des cocottes anglo-américaines :

[Image: guissart34prince20.jpg] [Image: guissart34prince21.jpg]
[Image: guissart34prince22.jpg] [Image: guissart34prince25.jpg]

une limousine ou un gros taxi de la délégation de Palestrie :

[Image: guissart34prince30.jpg]
[Image: guissart34prince31.jpg]
[Image: guissart34prince32.jpg]

et le cabriolet qui emporte les tourtereaux à la fin :

[Image: guissart34prince56.jpg]

Many of the cars here are real ciphers—this is largely due to the terrible dvd transfer, René Chateau copies are of the lowest quality, really, and it's not the first time I check this.

The movie itself is not undecipherable at all. It is even rather simplistic, though the plot was fertile in possibilities. Alas, there is no wit enough in the dialogs or in the songs, and I found the whole not even funny, written as it was most heavy-handledly. A miss. Guissart would do much better with Dédé released a few weeks later, where his lack of ability wouldn't spoil the hilarious
opérette and the actors' talent he directed for the screen.

Sorry, once again, for the pics, but it wasn't my fault.


-- Last edit: 2016-01-04 00:34:53

Ajouter un commentaire

Vous devez vous connecter pour poster un commentaire...

Publicité