[ Login ]

Advertising

Last completed movie pages

Sweet 16; Der Todesrächer von Soho; Chiadan: Joshi kousei ga chiadansu de zenbei seihashichatta honto no hanash; Kyô no Kira kun; Stripped to Kill; Yad skorpiona; Powderburn; You're The Worst; Dead Badge; Kurosaki-kun no iinari ni nante naranai; The Doctor Takes a Wife; Tom et Lola; Dialóg 20-40-60; Nyanki; Staying Alive; (more...)

Quatorze Juillet, Movie, 1933 IMDB

Pictures provided by: DidierF

Display options:

Also known as:

  • Bastille Day
  • Paris tanzt (Austria)
  • 14 юли (Bulgaria)
  • Der vierzehnte Juli (Germany)
  • 14. Juli (Det dansende Paris) (Denmark)
  • Catorce de julio (Spain)
  • Pariisi tanssii (Finland)
  • Csókszüret (Hungary)
  • Per le vie di Parigi (Italy)
  • 14 lipca (Poland)
  • 14 de Julho (Portugal)
  • July 14 (USA)

Comments about this movie

See all comments about this movie and its vehicles

AuthorMessage

DidierF FR

2016-01-17 23:49

Quote

En attendant, pour vous faire patienter, une moto, probablement française, manifestement un flat twin :

[Image: clair33juillet41.jpg]
00:48:54 [*]

… et un triporteur :

[Image: clair33juillet51.jpg] [Image: clair33juillet52.jpg]
[Image: clair33juillet53.jpg] [Image: clair33juillet54.jpg]
00:57:33,4,5 [*] qui passe derrière Raymond Cordy,

une auto

[Image: clair33juillet57.jpg] [Image: clair33juillet58.jpg]
00:59:25 [*] derrière Georges Rigaud,

un taxi qui ne s'arrête pas

[Image: clair33juillet77.jpg] [Image: clair33juillet78.jpg] [Image: clair33juillet79.jpg]
012150,1 [*][*]

et une berline qui s'arrête :

[Image: clair33juillet91.jpg]
01:22:48 [*]

A motorcycle (Gnome et Rhône?), a three-wheeler (Peugeot?), a sedan, a taxicab and another sedan (Citroën?) for left-overs, unless you ID one or all of them.

-- Last edit: 2016-01-18 00:11:07

DidierF FR

2016-01-18 00:28

Quote

[Image: clair33juillet00.jpg]

Tourné aux Studios Tobis d’Épinay-sur-Seine, c'est un film écrit et réalisé par René Clair. Albert Valentin est assistant, René Le Hénaff monteur.

Avec Annabella et Georges Rigaud, Raymond Cordy, Paul Ollivier, Aimos, Thomy Bourdelle, une certaine Pola Illéry (Pola, la femme de mauvaise vie), et encore Maximilienne, Bergeron, Odette Talazac et d'autres.

Ce mélodrame gentil et touchant est une petite merveille, rehaussée encore par la musique de Maurice Jaubert (sur un thème de Jean Grémillon, semble-t-il), et la chanson "À Paris, dans chaque faubourg" (Maurice Jaubert-René Clair) dont je vous donne la version par Lys Gauty : https://www.youtube.com/watch?v=ueD5KGYti20

(Mais c'est une version princeps avec orchestre et chœurs qu'on entend dans le film, et qui est géniale.)

Les paroles pour votre karaoké :
Spoiler - click here to see it
À Paris dans chaque faubourg
Le soleil de chaque journée
Fait en quelques destinées
Éclore un rêve d'amour

Parmi la foule un amour se pose
Sur une âme de vingt ans
Pour elle tout se métamorphose
Tous est couleur de printemps

À Paris quand le jour se lève
À Paris dans chaque faubourg
À vingt ans on fait des rêves
Tout en couleur d'amour

Ils habitaient le même faubourg
La même rue et la même cour
Il lui lançait des sourires
Elle l'aimait sans lui dire

Mais un jour qu'un baiser les unit
Dans le ciel elle crut lire
Comme un espoir infini.

...

Des jours heureux il ne reste trace
Tout est couleur de la nuit
Mais à vingt ans l'avenir efface
Le passé, tant l'espoir luit

À Paris dès la nuit venue
À Paris dans chaque faubourg
À toute heure une âme émue
Rêve encore l'amour


Sweet, tender melodrama with a wonderful Annabella and handsome Georges Rigaud. Arguably René Clair's best. And the music is awsome.

Two taxicabs are the automobile stars of the movie.


[Image: clair33juillet97a.jpg]

Add a comment

You must login to post comments...

Advertising